L'Orient - Le Jour du tac au tac

Tempête de larmes | 10 mars 2008

Ce matin l’editorial de notre rédacteur en chef Nagib Aoun a fait pleurer plus d’un lecteur. Ci-dessous un extrait de cet édito tiré d’une histoire vraie:« Je quitte avec ma famille et je ne remettrai plus jamais les pieds au Liban. Je vous appelle de l’aéroport pour vous dire que j’en ai assez et des politiciens et du pays qui m’a vu naître. Vous ne me connaissez pas, mais mon dernier appel, je l’ai voulu pour L’Orient-Le Jour. Vous avez l’obligation d’en faire état, de le lancer à la figure de ceux qui ne m’ont laissé d’autre choix que celui de refaire ma vie dans des contrées plus paisibles. »
Un temps de pause, un long soupir et puis ces mots terribles : « Je ne quitte pas la mort dans l’âme, ce stade je l’ai dépassé. Mon départ est une libération, une fuite de l’enfer dans lequel les criminels, les pseudopoliticiens nous ont plongés. Je ne m’exile pas, je revis, j’assure enfin un avenir pour mes enfants. »
Il a raccroché sans me laisser le temps de réagir. Mais qu’aurais-je pu lui dire ? Quels mensonges aurais-je pu lui débiter pour le rassurer ?
Les journaux, le jour même, affichaient, unanimes, un avis de tempête.

Nayla De Freige


Laisser un commentaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

En créant ce blog, L'Orient Le Jour entend donner aux jeunes Libanais la possibilité de s'exprimer pour qu'ils forment une communauté vivante, par-delà les différences. Car être citoyen, c'est être actif. La jeunesse libanaise a le droit et le devoir de féliciter et de critiquer ses semblables. Par leur sens critique, les jeunes ont la possibilité de jeter les fondations du Liban de demain, pour que le progrès ne soit pas qu' "un beau rève", comme l'imaginait Samir Kassir. La jeunesse, par l'interm�diaire du blog L'Orient Le Jour, dispose ainsi d'un moyen propre à la discussion sur les sujets de l'actualité libanaise ou, plus généralement, sur tout th�me qui lui tient à cour. L'Orient Le Jour devient ainsi accessible aux lecteurs de la jeune génération. Ces derniers pourront interagir avec la rédaction du journal et l'inviter à traiter les sujets qui l'intéressent. Les jeunes disposent par-là, de l'opportunité de contribuer à l'élaboration du quotidien et de briser le mur qui les sépare. Les jeunes pourront ainsi : - Poster leurs articles sur le blog L'Orient Le Jour - Envoyer leurs photos pour les mettre en ligne D'autre part, seront organisés : - Des débats hebdomadaires dont le thème sera diffusé sur le site Internet du journal Veuillez envoyer vos articles, photos et commentaires à : lorientlejour@gmail.com Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter la bienvenue sur votre page...

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :