L'Orient - Le Jour du tac au tac

« A Politician in My Country Should Serve as a Pillar in Our Daily Lives«  | 13 mars 2008

   Extracts from an interview of May Menassa, journalist at An-Nahar, on OTV, on 2008, March, 5

« A Politician in My Country Should Serve as a Pillar in Our Daily Lives – Instead, the Politician Has Become a Fountain of Curses, Hatred, and Threats »May Menassa: « Let me start with Lebanon, because I am a Lebanese woman, and I have always been proud of being Lebanese – so far. I don’t know how long I will continue to be proud of this, because things are really dismal.
  
« I look around, and all I see are threats and curses. In my view, a politician in my country should serve as a pillar in our daily lives. Instead, the politician has become a fountain of curses, hatred, and threats. Morning, noon, and night, and at every moment in our lives, all he talks about is the ‘civil war’. We no longer hear anything but this talk about a civil war.
  
« I would like to ask the politicians: Why do you want a civil war? Does this woman talking to you want a civil war? Do the women, from whose wombs men are born, want a civil war? What do men want? Do they want war? If so, they should enter the fray by themselves, and let our children be. We are not wombs that give birth for the sake of death. We give birth for the sake of life. My country does not understand this logic anymore. We, the women and our children, want life, not death.
  
[…]
  « Look at what happened in France in World War II. Who brought about stability and peace in France? It was the women, who joined the Resistance. All women joined the Resistance. A woman would say: My son and my husband went to war. It was imperative during the war. When the German armies went in, you couldn’t stay at home, and say: I’m against war.

« Back then, there was no choice but to wage war. Instead of hiding and keeping silent, they conducted that great resistance. Today, our role is to conduct resistance. »


Laisser un commentaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

En créant ce blog, L'Orient Le Jour entend donner aux jeunes Libanais la possibilité de s'exprimer pour qu'ils forment une communauté vivante, par-delà les différences. Car être citoyen, c'est être actif. La jeunesse libanaise a le droit et le devoir de féliciter et de critiquer ses semblables. Par leur sens critique, les jeunes ont la possibilité de jeter les fondations du Liban de demain, pour que le progrès ne soit pas qu' "un beau rève", comme l'imaginait Samir Kassir. La jeunesse, par l'interm�diaire du blog L'Orient Le Jour, dispose ainsi d'un moyen propre à la discussion sur les sujets de l'actualité libanaise ou, plus généralement, sur tout th�me qui lui tient à cour. L'Orient Le Jour devient ainsi accessible aux lecteurs de la jeune génération. Ces derniers pourront interagir avec la rédaction du journal et l'inviter à traiter les sujets qui l'intéressent. Les jeunes disposent par-là, de l'opportunité de contribuer à l'élaboration du quotidien et de briser le mur qui les sépare. Les jeunes pourront ainsi : - Poster leurs articles sur le blog L'Orient Le Jour - Envoyer leurs photos pour les mettre en ligne D'autre part, seront organisés : - Des débats hebdomadaires dont le thème sera diffusé sur le site Internet du journal Veuillez envoyer vos articles, photos et commentaires à : lorientlejour@gmail.com Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter la bienvenue sur votre page...

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :