L'Orient - Le Jour du tac au tac

Pourquoi seulement le 13 avril? | 6 avril 2008

C’était un 13 avril 1975. Dans quelques jours, 33 ans plus tard, nous serons le 13 avril 2008.

Ce 13 avril est synonyme de guerre. Pour certains cette date appartient au vécu, pour d’autres (plus jeunes) à l’histoire. La société civile libanaise cherche par tous les moyens à se mobiliser ce jour-là pour que « ça ne recommence plus ». Articles de journaux, émissions télévisées, marches, débats, conférences… tout est mis en place pour faire de cette date une date contre la guerre, une date de paix. Ce sont des actes louables, mais ça ne suffit pas.

Je voudrais faire partager ce que j’ai ressenti en visitant Berlin, il y a quelques années. Berlin a souffert plusieurs fois, Berlin a été divisée. Et Berlin revit avec les stigmates de ses souffrances. Chaque Berlinois marche tous les jours sur le tracé du Mur, en brique, bien visible sur les pavés des rues ou des trottoirs. Certains pans du mur sont encore là, remplis de tags, pour bien rappeler le passé. Checkpoint Charlie existe , au même endroit, on passe devant, on le regarde, on frissonne un peu, comme si Berlin-Est est encore de « l’autre côté ». Le slogan de la ville reprend le même message « REMEMBER TO FORGET ». Ce message voulant dire qu’il ne suffit pas de se souvenir ou de vouloir oublier durant un jour. Cette prise de conscience doit être présente tous les jours.

Berlin-Beyrouth

A cet effet, la municipalité de Beyrouth réhabilite l’immeuble arrondi de Sodeco pour en faire le musée de la mémoire. Ce batiment, situé à un endroit stratégique, devrait garder ses trous béants pour rappeler la violence qu’a connu le coeur de la capitale. L’autobus de Ain el Remmaneh pourrait être replacé, de manière permanente, sur les lieux du guet-apens pour que chaque citoyen revive cet instant, chaque jour, pour ne pas oublier, pour ne pas recommencer. Les deux visites feraient partie du circuit touristique, comme à Berlin. Et il pourrait y avoir d’autres symboles visuels dans chaque village qui a souffert.

Je suis donc tout simplement contre le fait d’attendre chaque 13 avril pour parler du souvenir de la guerre. Mais plutôt de trouver des moyens durables, pour que la mémoire collective se souviennent tous les jours des atrocités que nous avons vécues. Voir (avec les yeux) et toucher (avec les mains) me semble plus fort que tous les discours… d’un jour.


Publié dans L'Orient - Le Jour

2 commentaires »

  1. Remember to forget…
    En tant qu’ étrangère, j’ai été étonnée de voir à quel point, le souvenir de la guerre est présent chez les Libanais. Je parle de la guerre de 75… Comment pourrait-il, bien-sûr, en être autrement? Mais j’ai constaté, aussi, avec tristesse parfois, énervement souvent, puis lassitude, que cette guerre – si présente- était paradoxalement oubliée, dès que « la situation » semble s’aggraver. Oubliée, détruite, enlevée ou exaltée, alors que les événements semblent, sur le moment, s’en rapprocher.
    Pourtant, cette guerre, tous les Libanais l’ont vécu, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Et je ne connais pas de peuple qui soit ainsi : désuni à l’intérieur, mais aussi soudé de l’extérieur.
    Pendant mes années de recherches sur le pays et les mois passés à Beyrouth, je n’ai eu de cesse de penser à un moyen, à un outil pour faire en sorte que chaque Libanais – dans son individualité – mais aussi dans son inconscient collectif, se souvienne que le Liban est un pays pluriel. Comment faire en sorte que chaque Libanais – ne serait-ce qu’une minute par jour- pense comme il « devrait » penser : pour son pays, au nom de son pays, soudé malgré les différences?
    Je vous prend au jeu, demandez à un Libanais, d’où qu’il vienne, comment il se considère : Libanais sera la première réponse…

    Commentaire par Clementine Lavail — 7 avril 2008 @ 1:59

  2. “La paix au Liban” il était temps après 33 ans, car c’est évidant que la guerre et la violence ne sont pas des méthodes valables pour résoudre les conflits politiques, ils faut agir cliquez sur le cite : http://www.PetitionOnline.com/peace08
    et votez contre toutes guerres locales ou régionales sur le territoires Libanais.

    Commentaire par deena2 — 2 mai 2008 @ 12:36


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :