L'Orient - Le Jour du tac au tac

Enfin, les FSI seront responsables de leurs – mauvaises – actions | 8 avril 2008

pol70408
Beret vert et badge rouge, peut-etre une nouvelle credibilite pour les FSI…

La Direction générale des Forces de sécurité intérieure (FSI) a indiqué hier dans un communiqué qu’à compter du 7 avril 2008, et sur ordre du directeur des FSI, le général Achraf Rifi, des patrouilles tendant à surveiller la discipline dans les rangs des FSI allaient circuler sur l’ensemble du territoire libanais. Cette police des polices sera formée par des patrouilles constituées par des membres des services de renseignements. Elle aura pour mission de surveiller les FSI durant leur service, mais aussi en dehors de leurs horaires réglementaires.
Ces nouvelles mesures prises par la direction générale visent à « améliorer le rendement des policiers, notamment après que de nombreuses atteintes aux règles de la discipline générale exigée eurent été observées ». « Ces atteintes à la déontologie ont été notées dans les rangs des FSI, tous grades confondus, et oscillent entre abus de pouvoir, négligence, absence de sérieux durant la mission, infractions à la tenue vestimentaire légale, sans oublier les comportements portant atteinte, de manière générale, à la réputation et au statut de l’institution », ajoute le communiqué. Trop souvent, en effet, les membres des FSI se permettent des familiarités à l’égard des passantes, roulent en sens interdit, utilisent leur téléphone portable alors qu’ils sont au volant de leur véhicule de patrouille. Pas plus tard que dimanche, L’Orient-Le Jour a été témoin d’un exemple de comportement absurde de la part d’une patrouille de FSI : un véhicule flambant neuf de la police, sur lequel on pouvait lire « Police » et « 112 », s’est arrêté, et un membre de la patrouille a abordé un piéton pour lui demander s’il pouvait disposer de son téléphone portable afin d’appeler le 112…
Selon le communiqué de la Direction générale des FSI, cette mesure à été prise dans le but de mettre un terme à des pratiques qui ont pour effet d’influer « négativement sur la crédibilité et l’image des FSI ».

Article paru dans L’Orient-Le Jour du 8 avril 2008


Laisser un commentaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :