L'Orient - Le Jour du tac au tac

Je veux voir, le festival de Cannes | 19 mai 2008

FESTIVAL DE CANNES 2008

« Comment parler de la guerre sans évoquer la violence et la souffrance?

Et que peut apporter le cinéma quand les télévisions ont déjà diffusé tant d’images du conflit?

C’est à ces deux questions que les réalisateurs Joana Hadjithomas et Khalil Joreige tentent de répondre avec «Je veux voir». Le film, avec l’acteur libanais Rabih Mroué et Catherine Deneuve, dans leur propre rôle, invente une autre voie, ni documentaire, ni fiction. Une expérience de tournage, parfois chaotique dans un Liban de nouveau soumis au combat. » (Présentation de l’interview de Rabih Mroué, sur 20minutes.fr)

« Deneuve l’icône du cinéma, mais aussi Deneuve la personne. Que réussira-t-elle à voir ? Que va-t-il se passer entre elle et Mroué, qui a passé une partie de son enfance dans la maison de sa grand-mère, dans un village du sud aujourd’hui dévasté, mais qui n’y est pas retourné depuis la guerre ? Que donnera à l’image cette rencontre improbable entre l’univers que porte la comédienne de Demy, de Buñuel ou de Téchiné et le Liban contemporain, miné (à tous les sens du terme), et sous tension.

Des silences, beaucoup de silences, car les explications sont inutiles devant une maison familiale introuvable, démolie ; quelques instants de terreur, Deneuve étant littéralement sous le choc quand les avions israéliens passent, précisément pour faire peur, le mur du son ; des moments de relâchement aussi, Je veux voir étant aux antipodes du spectaculaire, contrairement aux images médiatiques.

Entre Catherine Deneuve la fiction et Rabih Mroué le documentaire, les mots s’échangent timidement, délicatement. Ils parlent dans la même langue. Le Liban requiert un regard attentif, qui ne juge pas, mais un regard capable aussi d’imaginer son devenir, de le réinventer. Le Liban a besoin du documentaire et de la fiction. Réunis, dans l’habitacle d’une voiture, le temps d’un film. » (Extrait d’un article de Christophe Krantcheff, paru le 17 mai dans Politis, un journal sur la toile).


Laisser un commentaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

En créant ce blog, L'Orient Le Jour entend donner aux jeunes Libanais la possibilité de s'exprimer pour qu'ils forment une communauté vivante, par-delà les différences. Car être citoyen, c'est être actif. La jeunesse libanaise a le droit et le devoir de féliciter et de critiquer ses semblables. Par leur sens critique, les jeunes ont la possibilité de jeter les fondations du Liban de demain, pour que le progrès ne soit pas qu' "un beau rève", comme l'imaginait Samir Kassir. La jeunesse, par l'interm�diaire du blog L'Orient Le Jour, dispose ainsi d'un moyen propre à la discussion sur les sujets de l'actualité libanaise ou, plus généralement, sur tout th�me qui lui tient à cour. L'Orient Le Jour devient ainsi accessible aux lecteurs de la jeune génération. Ces derniers pourront interagir avec la rédaction du journal et l'inviter à traiter les sujets qui l'intéressent. Les jeunes disposent par-là, de l'opportunité de contribuer à l'élaboration du quotidien et de briser le mur qui les sépare. Les jeunes pourront ainsi : - Poster leurs articles sur le blog L'Orient Le Jour - Envoyer leurs photos pour les mettre en ligne D'autre part, seront organisés : - Des débats hebdomadaires dont le thème sera diffusé sur le site Internet du journal Veuillez envoyer vos articles, photos et commentaires à : lorientlejour@gmail.com Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter la bienvenue sur votre page...

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :