L'Orient - Le Jour du tac au tac

Rêves d’hier, réalités d’aujourd’hui | 4 juin 2008

Hier, je rêvais de voyager en Occident, surtout en France et aux Etats-Unis. Aujourd’hui, exilé dans ces deux pays, je ne demande qu’à retourner chez moi, dans mon pauvre Liban écartelé, sanguinolent.
Hier, jeune officier de marine, je rêvais d’une bataille navale héroïque, dans laquelle je mourrais à la fleur de l’âge, commandant une vedette minuscule qui exploserait sous les obus, entrainant dans la mort une frégate israélienne toute puissante. Aujourd’hui, mon acte héroïque serait qualifié d’acte fanatique et terroriste.
Hier, les résistants contre l’occupant étaient qualifiés de héros et de combattants de la liberté, aujourd’hui ce sont les occupants qui le sont, tandis que les résistants sont traités de suicidaires fanatiques et terroristes, tandis que les Etats qui les appuient sont classes dans « l’Axe du Mal ».
Hier, les états puissants qui attaquaient les plus faibles, pour les dominer et leur voler leurs ressources, étaient qualifiés de fascistes et d’impérialistes. Aujourd’hui, on dit qu’ils sont modérés et défendent la démocratie, les libertés et les droits de l’homme.
Hier, les Etats-Unis étaient représentés par les figures des Présidents Lincoln, Roosevelt et Eisenhower, aujourd’hui, ils le sont par George W. Bush.
Hier, le GI américain avait le visage des héros de Guadalcanal; aujourd’hui il a celui des geôlières de la prison de Abou Ghraib.
Hier, la France avait les visages de Jeanne d’Arc, Louis XIV et Charles de Gaulle ; aujourd’hui, elle a celui du President Sarkozy. Hier, Marianne portait le bonnet phrygien, aujourd’hui que porterait-elle si elle était représentée par Madame Bruni ?
Hier, le Liban était un pays message où les différentes communautés religieuses se partageaient le pouvoir et coopéraient pour en faire un pays florissant et pacifique, exemple et modèle lumineux de ce que peut faire l’amitié, le respect et la coopération entre humains de différentes origines, ethnies et religions ; aujourd’hui, c’est un pays blessé à mort et tiraillé de tous cotés tandis que ses infirmiers occidentaux et arabes lui instillent du poison au lieu de médicaments.
Hier, le monde, surtout américain, rêvait de la fin de l’Histoire, ère de bonheur gouvernée par la seule et tendre superpuissance américaine ; aujourd’hui, la fin du monde vient de commencer, déclenchée par les appétits de puissance, d’argent et de pétrole d’une administration américaine aveuglée par son idéologie, ses instincts et ses vices, tandis que les autres pays industriels suivent comme des moutons de Panurge, se préparant à tomber tous dans l’abime.

Roger AKL

(courrier d’un internaute)


Laisser un commentaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

En créant ce blog, L'Orient Le Jour entend donner aux jeunes Libanais la possibilité de s'exprimer pour qu'ils forment une communauté vivante, par-delà les différences. Car être citoyen, c'est être actif. La jeunesse libanaise a le droit et le devoir de féliciter et de critiquer ses semblables. Par leur sens critique, les jeunes ont la possibilité de jeter les fondations du Liban de demain, pour que le progrès ne soit pas qu' "un beau rève", comme l'imaginait Samir Kassir. La jeunesse, par l'interm�diaire du blog L'Orient Le Jour, dispose ainsi d'un moyen propre à la discussion sur les sujets de l'actualité libanaise ou, plus généralement, sur tout th�me qui lui tient à cour. L'Orient Le Jour devient ainsi accessible aux lecteurs de la jeune génération. Ces derniers pourront interagir avec la rédaction du journal et l'inviter à traiter les sujets qui l'intéressent. Les jeunes disposent par-là, de l'opportunité de contribuer à l'élaboration du quotidien et de briser le mur qui les sépare. Les jeunes pourront ainsi : - Poster leurs articles sur le blog L'Orient Le Jour - Envoyer leurs photos pour les mettre en ligne D'autre part, seront organisés : - Des débats hebdomadaires dont le thème sera diffusé sur le site Internet du journal Veuillez envoyer vos articles, photos et commentaires à : lorientlejour@gmail.com Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter la bienvenue sur votre page...

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :