L'Orient - Le Jour du tac au tac

Mettre la pression et faire passer des rumeurs, faute de mieux | 20 juin 2008

Et si au lieu de nous alarmer nous pensions que la dépêche retranscrite ci-dessous ne fait qu’alimenter la rumeur, et que les responsables israéliens tentent de mettre la pression sur l’Iran en organisant des exercices, faute de « mieux »… Qu’en pensez-vous?

JERUSALEM – L’armée israélienne a refusé vendredi de confirmer ou de démentir une information du « New York Times », selon laquelle son aviation a effectué début juin un vaste exercice en prévision d’une éventuelle attaque contre l’Iran.
Selon le quotidien new yorkais, qui cite vendredi des responsables américains, plus d’une centaine de F-16 et F-15 israéliens ont réalisé cet exercice grandeur nature dans la première semaine de juin au-dessus de la Méditerranée orientale et la Grèce. Les avions ont parcouru quelque 1.500km, à peu près la distance séparant l’Etat hébreu de la centrale iranienne de Natanz, où sont installés des centrifugeuses destinées à enrichir de l’uranium.

Des appareils ravitailleurs et des hélicoptères pour le secours aux pilotes ont participé à ces manoeuvres militaires, a ajouté le « New York Times ». L’armée de l’air israélienne « s’entraîne régulièrement pour diverses missions afin de faire face aux défis posés par les menaces » contre l’Etat hébreu, a commenté l’armée. Le porte-parole du gouvernement Mark Regev s’est refusé à tout autre commentaire.

« Israël a toujours été en position de se défendre contre tout adversaire et toute menace », a déclaré le Premier ministre Ehoud Olmert dans un entretien paru mercredi dans le magazine allemand « Der Spiegel ».

Selon un responsable du Pentagone qui a requis l’anonymat, « il a été signalé qu’un important exercice a eu lieu, auquel des dizaines et des dizaines d’appareils ont participé. Nous surveillons tous les jours, et cela a été signalé ».

Un autre responsable du ministère américain de la Défense a noté que ces manoeuvres peuvent être interprétées comme un signal envoyé à l’Iran et au reste de la communauté internationale. « C’est une des appréciations que l’on peut faire de cet exercice. Ils (les Israéliens), comme le reste de la communauté internationale sont inquiets au sujet de l’Iran, et l’Iran a fait part de ses intentions hostiles à l’égard des Israéliens », a-t-il dit.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a réaffirmé jeudi sa détermination à poursuivre le programme nucléaire iranien, assurant que les pressions internationales n’avaient pu briser la « volonté de la nation iranienne ».

Il s’agissait de sa première déclaration depuis que le groupe des Six (les cinq permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne) a présenté le 14 juin à Téhéran de nouvelles propositions pour l’inciter à suspendre l’enrichissement d’uranium. Le gouvernement iranien avait déjà fait savoir qu’il n’accepterait pas l’offre des Six si elle impliquait le gel des activités sensibles.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a déjà adopté trois séries de sanctions à l’encontre de l’Iran pour son refus de suspendre des activités l’enrichissement, susceptible de servir à la fabrication d’armes nucléaires. Téhéran assure que son programme nucléaire est destiné uniquement à des fins civiles et revendique son droit à l’indépendance énergétique.

A Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a mis en garde contre tout usage de la force contre l’Iran. « Le droit international protège clairement l’intégrité territoriale de l’Iran et de tout autre » pays, a-t-il dit.

Selon Martin Van Creveld, spécialiste des questions de défense à l’Université hébraïque de Jérusalem, Israël se prépare de « longue date » à ce type d’opérations, qui a des précédents. En 1981, l’aviation israélienne avait bombardé la centrale nucléaire irakienne d’Osirak, pour mettre fin au programme nucléaire de Saddam Hussein alors au pouvoir. En septembre 2007, Israël a bombardé une installation en Syrie, un réacteur nucléaire construit avec l’aide nord-coréenne selon des responsables américains.

D’après M. Van Creveld, un raid israélien en Iran permettrait probablement de « paralyser les plus importantes installations nucléaires iraniennes ». Mais, ajoute-t-il, « je serais très surpris si Israël pouvait mettre KO tout le programme, qui selon tous les renseignements apparaît à grande échelle, bien dissimulé et bien dispersé ». AP – 20 juin 2008


Laisser un commentaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

En créant ce blog, L'Orient Le Jour entend donner aux jeunes Libanais la possibilité de s'exprimer pour qu'ils forment une communauté vivante, par-delà les différences. Car être citoyen, c'est être actif. La jeunesse libanaise a le droit et le devoir de féliciter et de critiquer ses semblables. Par leur sens critique, les jeunes ont la possibilité de jeter les fondations du Liban de demain, pour que le progrès ne soit pas qu' "un beau rève", comme l'imaginait Samir Kassir. La jeunesse, par l'interm�diaire du blog L'Orient Le Jour, dispose ainsi d'un moyen propre à la discussion sur les sujets de l'actualité libanaise ou, plus généralement, sur tout th�me qui lui tient à cour. L'Orient Le Jour devient ainsi accessible aux lecteurs de la jeune génération. Ces derniers pourront interagir avec la rédaction du journal et l'inviter à traiter les sujets qui l'intéressent. Les jeunes disposent par-là, de l'opportunité de contribuer à l'élaboration du quotidien et de briser le mur qui les sépare. Les jeunes pourront ainsi : - Poster leurs articles sur le blog L'Orient Le Jour - Envoyer leurs photos pour les mettre en ligne D'autre part, seront organisés : - Des débats hebdomadaires dont le thème sera diffusé sur le site Internet du journal Veuillez envoyer vos articles, photos et commentaires à : lorientlejour@gmail.com Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter la bienvenue sur votre page...

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :