L'Orient - Le Jour du tac au tac

Persépolis ou le droit a l’expression

Spot publicitaire de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme :

Bande annonce anglophone :

Interview de Marjane Satrapi :

Et, encore, la bande annonce…


Les autorités libanaises ont censuré la projection du film d’animation Persepolis

15 mars 2008
5 commentaires

Nominé aux Oscars et primé à Cannes, aux Césars ainsi que lors de nombreux festivals internationaux, « Persepolis » n’est autre que l’adaptation de la bande-dessinée autobiographique de Marjane Satrapi dans laquelle celle-ci passe en revue l’histoire récente de son pays, l’Iran, de la chute du Shah à la guerre avec l’Iraq, en passant par la prise de pouvoir des ayatollahs. Depuis sa sortie à Cannes, ce film s’est d’ailleurs attiré les foudres des officiels iraniens, qui ont accusé la France d’islamophobie. Le conseiller culturel du président Ahmadinejad avait ainsi accusé le film de présenter un portrait biaisé des bienfaits et des acquis de la révolution islamique.

Le distributeur de ce film espère toutefois pouvoir lancer le film en DVD sous peu.